Les Grands Maîtres depuis 1964



Passage du relais entre Grands Maîtres début 2016

jacques radondy jean-claude estirach grand-maitre commende majeure


Les 8 Grands Maîtres

depuis la renaissance de la Confrérie en 1964



2016 Jean-Claude Estirach

 

De longue date membre de la Comende Majeure, Jean-Claude Estirach est également Doyen de l'Académie des Confréries du Languedoc-Roussillon et Vice-Président du CEUCO ( congrès européen des confréries oeno-gastronomiques)



2014-2016 Jacques RADONDY

 

Grand Maître du cinquantenaire de la renaissance de la Commende Majeure ( 1964-2014), Il a eu l'ambition d'assurer la continuité après Bernard de Roquette -Buisson et Jean-Pierre BORIES. Il a donné   un nouvel élan à la Confrérie en renforçant les liens avec les Confréries du Roussillon, en retrouvant le chemin du Palais des Rois de Majorque.




?- 2014  Jean-Pierre BORIES

 

Grand Maître , un duo unique avec  Bernard de Roquette-Buisson jusqu'au décès de celui-ci. De sa haute stature, il a présidé de nombreuses intronisation.



Un Grand Chancelier qui a marqué la Confrérie

 

Bernard de ROQUETTE-BUISSON

Ardent défenseur de la viticulture nord-catalane, Bernard de Roquette -Buisson a animé pendant des années, en qualité de Grand chancelier, la confrérie de la Commende majeure du Roussillon. Une mission qu'il accomplissait avec passion et enthousiasme, tout en partageant cette culture propre aux amoureux de notre terroir que beaucoup lui reconnaissaient.

 

 

 

 


1990- ? Amédée SALIES

Président de la cave coopérative de Tarérach, président des Vignerons Catalans, président du GIP



1994-? YVES HOFFMAN

 

Yves Hoffmann aura passée sa vie à défendre à la fois le tourisme et le patrimoine de Perpignan et du Roussillon.Il avait une vision non pas antagonique mais complémentaire du tourisme et du patrimoine, le premier ne devant pas effacer le second, mais y puiser une dynamique forte.

 

Catalan de la Lozère, Yves Hoffmann eut une brillante carrière. Titulaire d'un doctorat en droit, après la guerre de 1939-1945 il entra à la CCI comme secrétaire général des syndicats patronaux, puis devint secrétaire général de la chambre consulaire et simultanément directeur de l'Office départemental du tourisme, de la foire-exposition, de la caisse de retraite et de la médecine du travail. En 1954, il fonda une belle revue qui vécut jusqu'en 1971, Reflets du Roussillon.

 



1993-1994 René Mitjavile

Au décès de Louis CAMO , et à l’aube de ses 90 ans, René Mitjavile assura pendant quelques mois la transition en qualité de Grand Maïtre . IL s’était illustré en jouant un rôle important pour la sauvegarde des Banyuls et, plus généralement, des VDN du Roussillon. De 1972 à 1987, il fut président de la Confédération Nationale des Vins Doux Naturels à AOC. Hors, c’est au cours de cette période que les VDN connurent de profonds bouleversement qui l’ont conduit à œuvrer pendant 17 ans à la défense des  VDN.


1987-1993 Louis CAMO

Né le 25 août 1906 à Perpignan, le Docteur Louis CAMO (1906-2003) fut médecin biologiste, médecin hospitalier, créateur en 1933 du centre de transfusion sanguine et expert chimiste des tribunaux, toujours dans sa région. Il a fait partie du premier Conseil d'administration de la Caisse autonome de retraite des médecins de France ( CARMF) qu’il a présidé pendant 12 ans.



1964-1987: Georges BAILLAT, le premier Grand Maître

 

Chirurgien, vigneron à Maury, président du groupement inter coopératif des vins de Maury, président de l’office de tourisme des PO, président du Rotary...

 

Georges Baillat, né le à Maury et mort le à Perpignan , est un médecin, résistant et homme politique français.

Il a été le premier en date des présidents départementaux du Conseil de l'Ordre des médecins (1941, puis de 1945 à 1970) ainsi que le premier des présidents de l'Office du tourisme des Pyrénées-Orientales.( Wikipedia)

georges baillat, louis camo, amédée salis, bernard de roquette buisson,commende majeure de roussillon



1964

Séverin ESTIRACH

Premier Président de la Commende majeure de Roussillon,

à titre provisoire

Séverin ESTIRACH, né le 20 septembre 1913 à Salses, président du syndicat de défense du Cru Rivesaltes, propriétaire à Baixas, fut l'une des chevilles ouvrières de la création de la reconstitution de la confrérie. 

Lors de l'assemblée générale constitutive, qu'il anima,  il fut désigné président provisoire du conseil d'administration de la confrérie.

Lors du conseil d'administration du 21 janvier 1965, il proposa au conseil de porter à la présidence le docteur  BAILLAT.

Séverin ESTIRACH exerça de nombreuses responsabilités  locales, régionales et nationales, comme président du comité national des  vins de France, président de la confédération nationale de producteurs de Vins Doux Naturels, président du comité interprofessionnel des VDN, président du comité régional de l'INAO, etc...